Publié le Laisser un commentaire

Comment programmer son Mala ?

Avant toute chose, choisissez bien le bijoux qui va vous convenir.

Pour choisir un Mala en pierre naturelle, c’est avant tout une question d’intuition, de feeling. En effet, le cristal ou les cristaux que vous devez choisir sont ceux qui vous font réagir.

Pour cela, écoutez votre corps et votre esprit. Si un modèle vous fait réagir plus que les autres, pour sa couleur, ses détails symboliques ou pour toute autre raison, c’est lui qu’il faut choisir.

En effet, l’essentiel est de ressentir une attirance, une alchimie avec son Mala. Les cristaux qui le composent doivent éveiller en vous des émotions positives,  vous rassurer, vous apaiser ou attiser votre curiosité.

Les pierres réagissent à une demande que vous exprimez, qu’elle soit psychique ou physique : c’est avant tout une question d’énergie.

Lorsqu’il y a une circulation d’énergie entre telle ou telle pierre et vous-même, lorsqu’une émotion est créée, vous êtes sur le bon chemin.

Concentrez-vous sur l’objectif du cristal

Maintenant, tenez votre Mala dans votre main et concentrez votre esprit sur l’objectif que vous lui réservez.

Asseyez-vous dans un endroit calme et imaginez que la pensée de votre esprit pénètre au plus profond de votre bracelet ou collier.

Effectuez ceci pendant 5 à 10 min.

Répétez ce procédé pour programmer votre Mala.

Pendant une petite semaine, répétez ce procédé quotidiennement. Plus vous le répéterez, moins vous aurez besoin de temps pour vous connecter à la pierre. Demandez au bijoux de vous assister dans l’objectif pour lequel vous avez entamé la programmation.

Apres chaque séance, il est possible de porter immédiatement votre Mala en pierres semi-précieuses ou de le laisser dans un endroit paisible, pour passer la nuit ou le temps d’une douche par exemple.

Si vous aimez les beaux bijoux en pierres naturelles (je n’en doute pas!) n’hésitez pas à visiter ma boutique en ligne qui regorge de trésors : https://mindfulbijoux.com/

 

Publié le Laisser un commentaire

Petite Histoire de la Lithothérapie

1/ Etymologie :

Le terme de lithothérapie, ou litho-thérapie, est apparu au courant des années 1970. Le mot « lithothérapie » est d’origine grecque.
Le terme « litho » vient du grec ancien « lithos » et signifie « pierre ». Le terme « thérapie » découle lui du grec ancien « therapeia » qui signifie « soigner ». La lithothérapie, c’est donc le fait d’utiliser des « lithos », pierres, pour « therapeia », soigner, ou encore soigner par les pierres.

2/ Histoire :

  • Les médecins de l’Égypte antique vont utiliser les vertus des pierres pour soigner leurs patients en leur disposant plusieurs minéraux de façon précise et étudiée sur le corps. Ce sont les premiers à étudier la symbolique des couleurs
  • Plus tard, les connaissances Égyptiennes influenceront grecs et romains qui utiliseront et étudieront eux aussi les cristaux à des fins médicinales.
  • Des civilisations d’Amérique du sud sculptaient des statues en pierres et cristaux et leur reconnaissaient, eux aussi, volontiers des vertus.
  • Les savants Arabes perfectionnent la classification des pierres et poursuivent les travaux des scientifiques de l’Égypte Antique sur le symbolisme des couleurs, tout en profitant des savoirs traditionnels indiens, notamment issus de la philosophie Bouddhiste et Hindouiste autour des Chakras.
  • Durant le premier millénaire, l’étude des minéraux s’approfondit considérablement que ce soit en Occident, en Asie, en Amérique, en Afrique ou en Australie.
  • Hildegarde de Binguen, religieuse bénédictine, écrit alors de nombreux récits relatant ses expériences en matière de soins par les minéraux.
  • À partir du 17ème siècle, l’Europe redécouvre l’étude des minéraux grâce notamment à des personnages illustres comme  Nicolas Lemery, le médecin de Louis XIV.
  • C’est bien des décennies plus tard, dans les années 1970 que le terme lithothérapie est créé et devient une discipline à part entière.

3/ Composition :

Tous les minéraux se classent en plusieurs catégories (les sulfates, les phosphates, oxydes, carbonates… ) Le classement des minéraux a été créé au 18ème siècle. Il est basé sur leur composition chimique. Il y a huit classes suivant la nature de l’anion dominant.

Chaque pierre ou cristal a une composition chimique différente et possède une ou plusieurs macro et oligo-éléments nécessaires à notre organisme (calcium dans la calcite, fer dans la magnétite, magnésium dans le péridot etc…)

C’est grâce à leurs compositions complexes et à l’énergie qu’elles contiennent que les pierres font du bien (l’agate procure une stabilité intérieure, le jade renforce les reins et la vessie, la labradorite protège les soignants, la turquoise renforce les yeux…)

4/ Principe de fonctionnement :

Certains pensent qu’au contact de la peau, les atomes en mouvements du minéral se mélangent à ceux de notre corps, agissant ainsi aussi bien sur le plan psychique que physique.

Les minéraux possèdent chacun des vertus qui leur sont propres. Ce sont de puissants réservoirs d’énergie. Portés tout au long de la journée, ou disposés sur le corps lors d’un soin, ils libèrent cette énergie curative et permettent ainsi d’améliorer bon nombre de maux.

5/ Principe d’utilisation :

Une des méthode les plus efficaces est le port quotidien d’une pierre. Beaucoup de personnes les placent dans leur sac ou leur poche, mais vous pouvez aussi l’utiliser en bijoux (bracelet , collier …) car il est recommandé de porter la pierre quotidiennement le plus près possible de la peau et si possible directement en contact avec elle pour en percevoir davantage les bienfaits.

Cette méthode est très efficace sur le plan spirituel et pour les maux physiques récurrents, car l’action est progressive et a un effet en profondeur.

Plus une pierre est grosse, plus son rayonnement est large et celui-ci s’oriente aussi différemment selon la forme de la pierre ou du cristal.

Mais la pierre ou le bijoux peut aussi être placée sous l’oreiller, au centre d’une pièce, à l’entrée de votre maison, dans la chambre d’un enfant… Elle diffusera son énergie petit à petit, régulièrement. Par exemple, il est recommandé de placer un quartz rose dans la chambre des enfants pour les apaiser et les aider à trouver le sommeil, un cristal de roche au milieu d’une pièce de vie favorisera des échanges harmonieux entre les membres de la famille …

Si vous aimez les beaux bijoux en pierres naturelles (je n’en doute pas!) n’hésitez pas à visiter ma boutique en ligne qui regorge de trésors : https://mindfulbijoux.com/

Publié le 2 commentaires

Janvier : Le Grenat

Symbolique :

  • L’héroïsme guerrier
  • Les tréfonds de la Terre

Propriétés en Lithothérapie :

Le Grenat a la possibilité de nous apporter la force de vivre, une grande énergie, du courage, de la force motrice et de l’assurance nous permettant de passer à l’action. C’est également une pierre d’ancrage forte, la couleur rouge étant associée au liquide primordial de vie, il porte cette énergie profonde qui nous vient du plus profond de la Terre. On attribue au grenat le pouvoir de nous libérer de schémas et de comportements négatifs afin de nous aider à combattre le découragement, la tristesse, l’échec et l’instabilité émotionnelle. Cette pierre favorise le respect de soi et permet également de faire face aux obstacles ou à un sentiment de persécution.

Contre-indications : le rouge et ainsi le Grenat est une couleur très dynamisante, à éviter donc si vous avez déjà du mal à canaliser votre trop plein d’énergie, auquel cas le Grenat pourrait vous épuiser, surtout qu’elle a la capacité d’agir plus rapidement que la moyenne. À éviter donc si vous être de nature colérique, hyperactive ou impatiente mais à favoriser en cas d’inertie physique et/ou mentale, de fatigue chronique, de manque de force face aux épreuves…

Histoire :

Origine du nom : Issu du latin « malum granatum » signifiant « pomme à grains, grenade » pour sa couleur et du latin « granum » signifiant « grain » pour sa forme.

Au Vème siècle après JC, l’essor du grenat fut confirmé pendant la chute de l’empire romain. Pour cause, les barbares l’utilisaient en joaillerie, reprenant le style byzantin, auquel ils ajoutèrent leurs techniques et leur savoir-faire du cloisonné. Également, les vikings s’en servaient lors de cérémonies funéraires, prêtant au grenat la vertu de pouvoir guider les morts vers le Valhalla, le paradis. Des bijoux mérovingiens composés de grenats, notamment des fibules ou pendentif grenat, sont en effet exposés au musée des antiquités nationales de St Germain en Laye ou au musée de Cluny, héritages de leurs polissages grossiers et jamais facettés, préservant ainsi le volume initial de la pierre brute.

Le XVIIIème siècle connu également l’utilisation du grenat en Europe, en parures grâce au grenat de Bohême. Puis le XIX siècle, en Asie notamment, vit cette pierre employée par les guerriers de Honza, au nord du Pakistan. De par sa couleur sang, ces derniers lui prêtaient un pouvoir meurtrier plus puissant et tiraient donc des balles de grenats sur leurs adversaires britanniques plutôt que des balles de plomb.

Depuis le Moyen-âge européen, la pierre grenat représente toutes les difficultés dans la lutte contre ses propres instincts primaires et ses propres forces de régression dans une volonté d’élévation spirituelle.

Le Mozambique et la Tanzanie fournissent les plus beaux gisements. Le grenat appartient à la famille des Silicates. Pyrope-Almandin translucide, sa composition varie selon sa couleur. La couleur du grenat peut varier du rouge au rose, du brun au rouge orangé.

Astrologie :

C’est la pierre de naissance du mois de Janvier.

Le grenat est la pierre du Capricorne (22 décembre–20 janvier)
Signe de Terre

Calme et posé, le Capricorne prend son temps, il sait que celui-ci est son allié. Plutôt introverti, il réfléchit longuement avant d’agir ou de décider. Il déteste l’improvisation et les surprises et en conséquence un excellent organisateur. Ambitieux, c’est méthodiquement qu’il gravit les échelons de la réussite. Il ne lâchera rien et se referme facilement sur lui-même quand on le déçoit.

Ce signe est de nature très timide et se soucie très souvent du regard des autres. Il essaie toujours d’avoir une bonne conduite afin de faire bonne impression auprès de son entourage. Le signe du Capricorne est très calme. Il ne se met que très rarement en colère car il cherchera systématiquement à fuir les conflits.

Doté d’une grande droiture, les Capricornes sont des personnes fiables et honnêtes, pouvant paraître “froides” auprès de certaines personnes. La sincérité est une valeur qui leur est chère et ils ne parlent d’eux que très rarement. Mature très tôt, il expose peu ses états d’âme et se confie difficilement…

Publié le Laisser un commentaire

Mais ça sert à quoi un Mala ?

1 – Un Mala, c’est un objet précieux beau à regarder.

Tous mes colliers et bracelets sont faits avec des pierres fines naturelles que j’assemble selon mes goûts pour créer des compositions harmonieuses, j’utilise aussi souvent du bois de santal ou des graines de Rudraksha, un arbre qui peuple l’Inde.  Pour les colliers, je noue les perles les unes après les autres avec patience et précision de façon à ce qu’elles ne viennent pas s’abîmer entre elles à l’aide d’un résistant fil de nylon ou de soie. Cette technique permet également de facilement faire glisser les perles une à une entre les doigts, je vous en dis plus à ce sujet un peu plus bas 😉

2 – Un Mala, c’est un bijoux chargé de symboles et de vibrations qui est là pour vous rappeler vos objectifs de vie au quotidien.

Si l’on voit en lithothérapie que les pierres peuvent nous accompagner au quotidien dans la gestion de nombreuses problématiques, tant sur le plan émotionnel et intellectuel que biologique, elles sont aussi chargées de symboliques et vont résonner dans notre esprit rien que de par leurs couleurs et / ou leurs vies intérieures – je pense notamment aux pierres comme l’Agate mousse ou la Sodalite dont les motifs sont sources d’évasion pour le regard. Ainsi une pierre aux doux tons rosés comme le Quartz rose par exemple, attirera sûrement des esprits tempétueux qui sauront instinctivement que cette couleur apaisante leur sera utile pour les accompagner au quotidien dans une recherche d’amour et de paix intérieure. Un Mala devient alors un allié visible qui de par sa simple présence nous rappellera les objectifs de développement qui sont les nôtres.

3 – Un Mala, c’est aussi un support de méditation.

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser aux possibilités de mieux être grâce à la pratique de la pleine conscience. Si tel est le cas, vous n’êtes pas sans savoir qu’un travail méditatif se fait généralement grâce à un support, aussi appelé point de méditation. Très souvent, on peut simplement utiliser son souffle, ou le son d’un bol tibétain, ou encore un objet à observer, et aussi à toucher !

Dans la tradition bouddhique, le Mala est en effet une guirlande de méditation, comparable à un chapelet, utilisé en faisant rouler les perles une à une entre les doigts, tout en récitant un mantra, par groupes de 108 répétitions. Le Méru, la 109ème perle – qui est plus grosse que les autres, ce qui la rend reconnaissable au toucher – sert de point de départ et de fin pour la récitation. Selon la tradition du yoga, un mantra est un mot ou une phrase en sanskrit qui a des pouvoirs spéciaux qui transforment la conscience, satisfont les désirs ou promeuvent la guérison, mais rassurez-vous, vous pouvez très bien vous créer votre propre Mantra, que vous aurez choisi en fonction des objectifs que vous vous fixez : par exemple “Je ne veux plus m’énerver pour un rien”. Il suffit de le répéter jusqu’à ce qu’il devienne presque inaudible, l’important étant de rester conscient du message qu’il porte.

Et pour moi, c’est quoi un Mala ? 🙂

Pour moi, un Mala, c’est bien évidemment un peu de tout ça, mais avant tout, c’est pour moi une façon passionnante d’exprimer ma créativité, en y mettant beaucoup d’amour.

Voilà j’espère que ces petites explications vous seront utiles, n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire si cela vous a aidé ou apprit quelque chose et à partager cet article autour de vous.

Si vous aimez les beaux bijoux en pierres naturelles (je n’en doute pas!) n’hésitez pas à visiter ma boutique en ligne qui regorge de trésors : https://mindfulbijoux.com/

Publié le 2 commentaires

La purification et le rechargement des bijoux en pierres : comment et pourquoi ?

Tout ce qui est naturel est vivant, et tout ce qui est vivant a besoin que certaines conditions soient réunies pour rester beau et fort. Dans son milieu d’origine, le minéral va naturellement trouver ce dont il a besoin, mais une fois à la maison, à nous d’en prendre soin : tout comme on entretien nos plantes en les arrosant et en les exposant plus ou moins directement à la lumière naturelle par exemple.

D’autre part, les pierres ont cette particularité d’être un véritable filtre à énergies, qu’on les utilise ou non activement, qu’on les porte quotidiennement sur soi ou bien qu’on les expose dans une vitrine, nos précieuses vont absorber les énergies qui se dégagent des humains qui sont à leur contact: voici aussi pourquoi il est utile de connaître les méthodes basiques de purification. Mais qui dit purification dit rechargement, en effet, sans cette étape, les propriétés énergétiques propres à la pierre pourraient bien rester en état de veille et rendre sa résonance moins efficace…

Comment purifier mes bijoux en perles naturelles ?

Les méthodes que je vais vous proposer ici sont celles que j’utilise moi-même et que je trouve les plus adaptées aux bijoux comme les bracelets et colliers Malas en pierres naturelles que je crée, mais aussi les moins contraignantes en matière d’organisation et de mise en place.

En effet sur mes bijoux on retrouvera souvent des compositions alliant différents types de pierres: le fait est que toutes les méthodes ne conviennent pas pour toutes les pierres qui, en fonction de leur composition mais aussi de leur dureté, vont plus ou moins supporter le contact direct avec des éléments comme l’eau et le sel, qui sont les plus fréquemment utilisés pour la purification des cristaux. Les pendentifs argentés ou en plaqué or risqueraient également de s’altérer au contact de ces éléments, les principaux risques encourus étant l’oxydation et les micro-rayures.

1 – La méthode douce : la fumigation.

C’est un procédé que j’aime beaucoup car bien qu’il nécessite de se procurer un peu de matériel, il est très abordable et au-delà des gemmes, va purifier toute la pièce dans laquelle vous serez.

Je l’ai appelé méthode douce car il est idéal dans le cadre d’une purification de routine pour les bijoux que vous avez porté sur des journées où vous n’avez pas particulièrement rencontré de grosse difficulté ou émotion traumatisante. À faire par exemple une fois par semaine pour un bijoux que vous portez au quotidien.

Il vous faudra donc :

• un brûle-encens

• des galets de charbon ardent

• de l’encens naturel (ici des grains de benjoin)

• une pince pour manier le charbon.

Attention à ne brûler que de toutes petites quantités de benjoin à la fois car sinon cela peut provoquer beaucoup de fumée.

Méthodologie :

• allumer le charbon,

• le poser sur le brûle-encens et attendre qu’il ai finit de crépiter,

• déposer en petite quantité l’encens naturel directement sur le charbon ardent

• passer le bijoux à plusieurs reprises dans la fumée dégagée par l’encens et visualiser la fumée traverser les perles (l’idée principale est de rester en pleine conscience de ce qu’on est en train de faire à ce moment précis et d’avoir des intentions positives d’éloignement des énergies négatives)

2 – La méthode profonde : le lit de sel.

S’il y a une méthode ancestrale connue pour ses propriétés d’absorption des mauvaises énergies c’est bien le sel ! De plus, elle est très efficace et facile à mettre en place : on favorisera pour cela le gros sel de Guérande qui se trouve facilement en grande surface.

Afin d’être sûrs de ne pas altérer les pierres ou autres accessoires décoratifs qui peuvent composer un bracelet ou collier en pierres, je préconise la méthode indirecte : cela évitera tout problème d’oxydation ou encore de rayures.

Donc pour cela rien de plus simple : un petit récipient en verre pour y placer le bijoux et un autre plus grand pour y placer le sel, ensuite on les imbrique l’un sur l’autre et on y laisse le bijoux au moins une heure 1/2.

Si vous avez un bracelet composé d’une seule variété de pierre sans autre élément et que cette pierre a une dureté suffisante (à partir de 3 sur 10 sur l’échelle de Mohs) vous pouvez le laisser au contact direct voire l’enfouir légèrement et dans ce cas une demie-heure sera suffisante pour le purifier.

(Liste des pierres que j’utilise fréquemment dans mes créations de bijoux et que vous pouvez mettre au contact direct du sel: Agate, Aigue-marine, Améthyste, Aventurine, Citrine, Cornaline, Cristal de roche, Grenat, Jade, Jaspe, Morganite, Onyx, Quartz fumé, Quartz rose, Quartz rutile, Tourmaline.)

Une fois la purification terminée, il faut jeter le sel employé.

Comment recharger mes bijoux en perles naturelles ?

Pour le rechargement la technique la plus populaire consistera à faire bénéficier les pierres de la lumière directe du soleil, avec un temps d’exposition d’une à plusieurs heures en fonction du dégagement du ciel.

Attention cependant, bien que moins puissante que celle de l’astre du jour, certaines pierres auront quand à elles besoin de la lumière lunaire, le soleil pouvant altérer leurs propriétés, voire même leur couleur, comme l’Améthyste par exemple.

(Parmi les pierres que vous trouverez sur mes bijoux, celles qu’il faudra n’exposer qu’à la lumière lunaire sont : Améthyste, Corail, Cyanite, Fluorite, Kunzite, Turquoise, Opale rose, Jaspe Mookaïte. Dans le cas de ces pierres, il faudra alors compter une nuit complète sous la Lune. Toutes les autres pourront se recharger au soleil.)

Ces techniques de rechargement demandent une certaine organisation notamment dû aux fluctuations météorologiques ainsi que l’espace nécessaire pour laisser ses pierres en extérieur et en toute sécurité, ce qui n’est pas forcément toujours aisé.

C’est pourquoi je privilégie encore une autre voie qui est celle de l’amas ou druse de quartz : il suffit d’y déposer votre bijoux qui bénéficiera des ondes de forme naturelles de l’amas qui se définit par un ensemble de pointes allant dans toutes les directions : il est important pour cela de bien utiliser un amas de cristal de roche pour sa neutralité.

Là encore, comptez une bonne heure.

Voilà j’espère que ces petites astuces spéciales rechargement et purification des bijoux en pierres vous seront utiles, n’hésitez pas à me laisser un commentaire pour me dire si cela vous a aidé ou apprit quelque chose et à partager cet article autour de vous.

Si vous aimez les beaux bijoux en pierres naturelles (je n’en doute pas!) n’hésitez pas à visiter ma boutique en ligne qui regorge de trésors : https://mindfulbijoux.com/

Et surtout n’oubliez pas : “Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme.”